Bleu de honte

Publié le par Joker

 

 

Bon, une fois n’est pas coutume, je vais faire comme presque tout le monde. Je vais parler foot, coupe du monde et équipe de France. Rien de bien original mais sait-on jamais.

Pour un râleur comme moi, il faut bien reconnaître qu’il y a plus que matière à faire, mais encore une fois, râleur mais pas que.

On va attaquer par Raymond, notre cher sélectionneur. Donc comme presque tout le monde, je ne suis pas fan mais je vais essayer d’être un peu objectif et de dépasser ma frustration/colère/honte.

Ses résultats ? Pas bien brillants, il faut le dire. Qu’a-t-il gagné ? Rien. C’est un fait, un autre fait c’est qu’avec notre « monstrueux » palmarès international, bien peu de sélectionneur peuvent se vanter d’avoir gagné quelque chose ! Donc de ce point de vue là, pas grand-chose à lui reprocher. Même notre « superbe et fabuleuse » équipe de France 98, à trouver le moyen de faire aussi bien en 2002 (je parle du jeu, pas des à côtés). En 2002 nous avons quand même réussi l’exploit de ne marquer aucun but tout en ayant sur le terrain 3 meilleurs buteurs de 3 grands championnats européens !! Si on part du principe qu’il est responsable de tout, il faut aussi lui accorder la responsabilité d’avoir été en finale en 2006. Je me fais peut être l’avocat du diable mais il faut aussi rester honnête.

Pour ce qui est des joueurs qui se plaignent de leur sélectionneur, il serait bon de leur rappeler qu’en 2008 après un euro désastreux, ils se sont exprimés pour soutenir leur sélectionneur alors que tout le monde se demandait si on ne devait pas en changer. Donc ce « diable » de Raymond a tout de même été soutenu par les joueurs et la fédération, ce serait aller un peu vite que de tout lui mettre sur le dos.

Un sélectionneur choisit les joueurs, met en  place une équipe et une tactique. Mais ce sont bien les joueurs qui sont sur le terrain. Alors que la tactique ne leur plaise pas, OK, qu’ils soient déçus de ne pas jouer avec leurs potes, OK, mais jusqu’à preuve du contraire on leur demande plus d’être professionnel que copain avec leurs collègues. Alors quand on voit la mauvaise volonté dont ils on fait preuve, on n’est pas loin de tenir les coupables.

 

Les insultes de Nico (faut croire que le prénom prédispose à être un fouteur de merde) sont inacceptables. Même en sachant que ce ne sont pas tout à fait celles retranscrites (à ce qui ce dit) et qu’il y est question de « tu fais ce que tu veux avec ton équipe de merde » en plus des insultes, elles restent inacceptables.

Avec ce type de phrase on se rapproche déjà plus du foot que du personnel, il oubli juste, le Nico, qu’il fait partie de cette équipe « de merde », mais ça fait bien longtemps qu’on a arrêté d’espérer un peu d’intelligence de sa part. Son talent est ailleurs et certainement pas quand il ouvre la bouche.

Que c’est mots soient sortis du vestiaire est tout aussi inacceptable, de là à faire passer la chasse aux sorcières avant la compétition, c’est bien la preuve que les joueurs ont eu tout faux.

Evra, alors là je me pose la question est ce que le brassard était trop grand pour lui ou est ce qu’on a oublié de lui expliquer que le brassard n’en faisait pas le roi du monde, le chef tout puissant des bleus ??

Le boycott de l’entrainement, c’est inadmissible, non professionnel, une connerie sans nom, depuis quand on aurait un syndicat qui appelle à la grève dans l’équipe de France. La moindre des choses aurait quand même été de respecter le public et les supporters et peut être aussi d’avoir les couilles d’aller s’expliquer plutôt que de laisser Raymond se débrouiller avec ce bâton merdeux !

Il faut aussi ne pas oublier que nous n’avons pas en face de nous 23 coupables, mais que seuls 2 ou 3 grandes gueules ont entrainé les autres, grandes gueules qui se cachent bien derrière le « tous ensemble », pas de couilles dans la vie et vous espériez vraiment qu’ils en aient sur le terrain ??

Pour ce qui est du ou des résultats, je veux bien qu’on puisse être mauvais, qu’on puisse perdre contre de soit disant « petites » équipes, qu’on ait la poisse ou des circonstances franchement désagréables mais pas qu’on ne se défonce pas. Quand je vois que lors du premier match Nico et Sidney ont touché tellement de ballons que leur nom n’a du être cité que 2 ou 3 fois par les commentateurs, j’ai un gros problème quand je les revois sur le terrain au match suivant (et ils ne sont pas les seuls).

Les gens ont vraiment la mémoire courte et sélective. Quant aux héros de 98 ils pourraient aussi faire preuve d’un peu de retenu, ils sont aussi responsables de la magnifique coupe du monde 2002 comme je l’ai déjà dit. Qu’ils critiquent, OK, ils en ont le droit mais qu’ils évitent de dire « nous c’était pas comme ça » ou de se lancer dans des comparaisons hasardeuses.

Au fait, j’attends toujours de voir le lynchage médiatique du brésilien qui a réussi à faire 2 mains dans la même action pour aller marquer un but qu’il a fêté sans la moindre retenu. C’est quand même pas de chance, Henry s’est fait laminer pour la même chose pendant des mois et le brésilien a « juste » bénéficié d’une erreur d’arbitrage !! Si quelqu’un peut m’expliquer, je suis preneur. Et évitez de vous lancer sur le sujet de « l’enjeu était différent », parce que sinon ça veut dire que suivant l’enjeu on peut faire certaines fautes et que dans ce cas pour la finale on acceptera que les joueurs rentrent armés sur le terrain tant qu’à faire.

Ceci dit, j’étais supporter, je le reste, il y aura toujours des sélectionneurs que j’apprécierais et d’autre pas, j’aurais toujours une idée sur les joueurs à prendre ou pas mais je resterai supporter.

Et pendant ce temps là Nico, nous donne une leçon de motivation, de « jusqu’au bout de mes forces», de « prêt à mourir sur le terrain », mais ce Nico là (Mahut) il joue au tennis, et il prouve qu’on peut rester fier d’avoir tout donné même dans la défaite.

 

Commenter cet article

Jayce 27/06/2010 17:03


ouai... heuu.. quand on dit que raymond n'a rien gagner... ça veut dire que c'6est le selectioneur (entraineur) qui à le palmares le plus vierge de l'histoire du foot français... aucun trophée en
tant qu'entraineur de club, aucun trophée en tant que selectionneur des equipe de france espoir et aucun trophée en tant que selectionneur de l'equipe de france A... et je sui pret a parié qu'il n'
rien gagner en tant que joueur !!!... la question est : etait-ce bien raisonable de mettre le champion de la loose a la tête d'une equipe ???


Clélia 25/06/2010 11:57


Même avis que Blandine.
Je rajouterai même, je comprends Anelka.
On va dire qu'on est au restaurant.
Moi, par exemple, si j'étais chef de cuisine (oui, hein, bon, tant qu'à faire), ça me boufferai un peu les couill** qu'on me mette au poste de serveur. Donc oui, là au bout d'un moment, tu exploses
et tu dis à ton patron que c'est un con, quand même, de pas exploiter tes qualités au maximum et d'être au poste où tu es le meilleur !


Blandine 25/06/2010 11:27


Bonne analyse... Mais Anelka, tout ça, c'est juste des querelles de cour de récré, je ne comprendrai jamais que ça prenne cette ampleur !